Accompagnement éducatif

Soutien a la parentalité

thérapie familiale

Claire Bellot

Pourquoi pousser cette porte?

Dés la naissance de l’enfant, nous pouvons être confrontés à divers questionnements, relatifs au sommeil, à l’éveil ou à la socialisation par exemple. Nous pouvons aussi être face à de réelles difficultés qui perdurent:

  • colères
  • gestion des émotions,
  • gestion des écrans,
  • relations dans la fratrie,
  • difficultés au sein du couple parental.

Autant de sujets dont nous ne parvenons pas toujours à parler avec notre entourage par peur du jugement bien souvent. Des événements peuvent aussi venir fragiliser l’équilibre familial :

  • décès,
  • maladie,
  • séparation ou divorce,
  • recomposition du couple,
  • déménagement,
  • arrivée d’un nouvel enfant…

Autant de transitions qui amènent parfois un déséquilibre, des difficultés de communication au sein de la famille, une perturbation de l’harmonie familiale. Ce n’est pas simple de pousser une porte pour venir parler de ce que l’on vit, mais je vous encourage à le faire tant le bénéfice est important!


Être parent

On ne nait pas parent… on le devient! Selon notre enfance et les modèles que nous avons eu, selon le couple parental que l’on forme avec sa ou son conjoint, on devient parent et on évolue ensemble dans ce rôle.

Être un enfant

L’enfance est une période courte et importante, pas toujours facile à traverser. La frustration fait partie du quotidien, l’enfant est freiné dans ses envies, ses désirs. Il découvre le monde, les relations humaines, les règles, il se découvre lui même. L’enfant a besoin d’adultes pour le guider sur ce chemin.

Être une famille

Qu’est ce qu ‘une famille? Nous avons des représentations sur cette notion empreintes de rêves tout autant que de pressions sociales. Trouver sa place et l’équilibre dans cette unité permet un épanouissement certain.




Pour qui?

Pour les enfants

Pour les enfants qui découvrent et sont dans un apprentissage permanent. Tant en famille qu’à l’école ou dans les lieux de socialisation. Ils apprennent les les règles sociales, les codes avec bien souvent de l’incompréhension voir de la frustration.

Ils perçoivent les événements, les tensions dans une famille d’une manière spécifiques. Ils absorbent les émotions des personnes qui les entourent, ont leur propre compréhension de ce qu’il se passe. Leur donner la parole peut être très riche.

Pour les adolescents

Pour les adolescents qui vivent une période de grand chamboulement. Entre l’enfance et l’âge adulte, en quête d’autonomie mais avec le besoin de sécurité, les adolescents sont confrontés à des paradoxes, de la frustration et gèrent leurs émotions comme ils le peuvent!

Ils ont parfois recours à des conduites dites à risque (mise en danger, consommation, refus de l’autorité…), en quête de sensation d’existence ou de sentiment d’appartenance. Tout comme les jeunes cachés dans une forme de repli sur soi, ces expressions parlent souvent des mêmes difficultés de confiance en soi, d’estime de soi…

Pour les parents

Pour les couples parentaux, familles monoparentales, familles recomposées. Nous sommes tous et toutes différents, issus de familles aux valeurs, règles et fonctionnements différents. Cela peut représenter tant une richesse que des freins lorsque l’on devient parent. Créer sa propre famille avec des valeurs communes peut être un réel défi.

Accompagner ses enfants à grandir, les éduquer, c’est parfois se heurter à de l’imprévu, gérer des situations compliquées, ses propres émotions… Et c’est une aventure aussi belle que complexe.